Greffe de cheveux : quelles sont les différentes techniques ?

Greffe de cheveux hommes

Publié le : 17 août 20225 mins de lecture

Face à une calvitie, retrouver une belle chevelure d’antan est tout à fait possible, de nos jours. En effet, la calvitie est héréditaire qu’aucune solution n’a été trouvée pour le remédier outre la greffe capillaire. Tous les hommes qui souffrent de la perte de ses cheveux peuvent recourir à ce procédé. Effectuée auprès d’un centre spécialisé par des médecins experts, la greffe de cheveux promet un résultat impeccable et de haute qualité. Découvrez de ce fait les différentes techniques de greffe de cheveux du moment.

La technique de greffe capillaire FUT

La greffe de cheveux FUT ou Follicular Unit Transplantation est la technique la plus ancienne. Cette dernière est plus connue sous l’appellation : technique de prélèvement par bandelette. C’est la greffe recommandée aux hommes qui disposent d’une faible ou d’une moyenne densité capillaire. Pratiquement, cette méthode consiste à prélever des greffons à l’arrière du crâne. Réalisée en une seule séance, cela ne demande aucun rasage préalable et ne cause qu’une fine cicatrice. Cette première technique est plus rapide à exécuter.

C’est pourquoi de nombreuses personnes préfèrent miser sur elle pour retrouver de beaux cheveux. Seulement, sachez que les greffons enlevés durant l’intervention peuvent être de tailles importantes et différentes. Des fois, le résultat visuel d’une greffe FUT semble rarement naturel. De plus, les greffons prélevés sur la partie sans cheveux ne sont pas souvent très durables. Quoi qu’il en soit, si vous voulez commencer une greffe de cheveux à Rouen, choisissez un centre de greffe spécialisé et expérimenté. Avec l’aide d’un professionnel, vous bénéficiez des meilleurs conseils et des meilleurs soins. Pour cela, il est primordial de bien choisir cela avec soin. Le moindre erreur peut engendrer de mauvaises expérience. De plus, il faut avoir les équipements nécessaires pour le faire.

La technique de greffe capillaire FUE

La seconde méthode de greffe capillaire très répandue actuellement est la FUT ou Follicular Unit Extraction. Contrairement au FUT, cette technique se distingue par le prélèvement des unités folliculaires une par une non pas par bandelette. Le chirurgien effectue cette opération à l’aide d’un petit bistouri équipé d’un poinçon de quelques millimètres de diamètre. Dans ce cas, un rasage aura lieu pour permettre l’enlèvement des unités folliculaires. On peut distinguer la greffe FUE avec rasage partiel et avec rasage total. Puis, la FUE diffère aussi du FUT par le fait qu’elle ne laisse aucune cicatrice sur la zone prélevée. Il est à noter que cette technique ne sera pas rapide à réaliser que si l’implantation est assurée par plusieurs techniciens. En outre, elle demeure idéale pour résoudre votre problème de calvitie et pour que vous affichez une allure plus jeune avec de belles chevelures.

La technique de greffe capillaire DHI

La greffe de cheveux à Rouen DHI est une autre technique très appréciée et très appliquée dans plusieurs cliniques. C’est le Direct Hair Implantation qui est la forme évoluée de la technique FUE. Une méthode de greffe capillaire qui reprend donc la forme d’extraction de la FUE. Pratiquement, cette dernière consiste à injecter le follicule sans faire de pré trous et d’incision dans le cuir chevelu. La manipulation des follicules est moindre dans une telle opération qui est une intervention DHI réalisée par un praticien singulier. Il n’y a donc pas de geste chirurgical. En fait, l’implantation est effectuée à l’aide d’un simple stylet injecteur à la fois précis et fiable.

Effectivement, c’est le type de greffe de cheveux qui promet le plus de précision dans l’implantation. Il s’agit également d’une technique qui ne laisse pas de traces sur la zone de la tête implantée. Le résultat est idéal et les hommes qui choisissent la DHI sont toujours satisfaits de leur nouvelle apparence. Par conséquent, pour savoir quelle technique de greffe capillaire choisir, faites-vous conseiller par un chirurgien qualifié. Demandez l’avis d’un expert avant toute intervention tout en vous renseignant sur les précautions à prendre, les éventuels effets indésirables, etc.

Plan du site